Parcours : Chargé d’affaire en ingénierie électrique et électronique (CAIEE)

Cette formation répond à une demande du milieu industriel local et national, aussi bien de PME que de grandes entreprises du secteur de l’énergie. Les fonctions du chargé d’affaire se situent entre (et parfois recoupent) celles du conducteur de travaux et celles du responsable d’affaire.

1. Distribution électrique haute et basse tension:

  • maîtrise de l’organisation du transport et de la distribution de l’énergie électrique
  • connaissance et maîtrise du calcul des câbles en électricité industrielle

2. Expertise technique et méthodologie

  • régulation
  • automatismes, supervision
  • comptabilité électromagnétique
  • énergies nouvelles
  • électrotechnique
  • éclairage
  • étude et réalisation de tableaux de basse tension

3. Organiser et animer :

  • gestion et conduite d’affaires
  • gestion et économie d’entreprise
  • sécurité et réglementation
  • préparation, suivi et contrôle de chantier
  • organiser et animer l’équipe d’agents ou de techniciens
  • communiquer et négocier avec les interlocuteurs internes et externes

Chargés d’affaires ou chargés de projets dans le domaine électrique (électrique courants forts / faibles) et électronique, chargés d’études en installations électriques et électroniques, assistant aux services généraux (entretien/maintenance du bâtiment, immotique…), conducteur de chantier,…

Exemples de projets tuteurés et missions réalisés en entreprises

  • Recherche de solutions technologiques pour la supervision et le stockage de vidéosurveillances.
  • Amélioration et optimisation des achats.
  • Etude de rentabilité d’un relamping à économie d’énergie.

Exemples de projet professionnels

  • Conception et réalisation d’une installation électrique pour une extension d’un magasin de sport.
  • Extension de la Vidéo Protection Urbaine d’une ville
  • Alimentation d’un lotissement en basse tension et modification du réseau HTA. Suivi d’affaires d’une Centrale Solaire.

Entreprises d’accueil des alternants :

  • Bureau d’étude électrique.
  • Installateur courant fort, courant faible, tertiaire et industriel.
  • Distributeur de matériel électrique.
  • Distributeur de télécom.
  • Producteur d’énergie.
  • Concepteur et installateur photovoltaïque…
Matières étudiées :

  • Electrotechnique
  • Energies nouvelles
  • Courant faible
  • Automatisme, supervision
  • Gestion et conduite d’affaires
  • Gestion et économie d’entreprise
  • Technique de vente
  • Communication, animation, management
  • Anglais technique
  • Gestion de projet
  • Calcul de canalisation

Début : Septembre/Octobre
Durée : 12 mois
Nombre d’heures de formation : 441 h
L’alternance est en moyenne de 3 semaines en entreprise et 1 semaine de formation à l’AFPI Languedoc Roussillon de Montpellier ou à l’IUT GEII de Montpellier.
La validation du diplôme permet d’obtenir 60 crédits européens (ECTS).

Procédure d’inscription en ligne et pour une durée limitée : ecandidat.umontpellier.fr
L’admission est prononcée par un jury après examen des dossiers.

Contrat de Professionnalisation :

Profils adaptés : Jeunes de moins de 26 ans titulaires d’un Bac +2 technique comportant une base « génie électrique et électronique. Public de plus de 26 ans sous conditions particulières.

Plan de formation, Période de professionnalisation, DIF, FONGECIF : nous consulter

Après la licence :
Taux d’insertion professionnelle des diplômés proche de 90% à 6 mois sur les 4 dernières promotions.
Métiers : responsable d’affaires, assistant chargé d’affaire, technicien d’affaire, chargé d’études et travaux électriques.