Tout étudiant peut effectuer une mobilité d’études dans l’une des universités étrangères partenaires de l’IUT de Montpellier-Sète.

Dans le cadre de la mise en place du BUT, les modalités de mobilité d’études diffèrent pour chacun des départements.

Une mobilité d’études permet à l’étudiant de :

  • Approfondir les connaissances acquises.
  • Apprendre une langue étrangère, découvrir une nouvelle culture et un système d’enseignement supérieur différent.
  • Élargir ses horizons professionnels et personnels.

Où partir ?

Notre IUT a signé plus de 60 accords d’échange partout dans le monde. Ces accords permettent à nos étudiants d’effectuer une 3ème année d’études chez un partenaire sans payer les frais d’inscription.

  • Pour voir la liste des partenaires des départements Chimie Montpellier, Chimie Sète, Génie Biologique, GEII, Informatique, Mesures Physiques : cliquez ICI
  • Pour voir la liste des partenaires des départements Gestion des Entreprises et des Administrations et Techniques de Commercialisation : cliquez ICI

Le programme du BCI (Bureau de Coopération Interuniversitaire) permet d’effectuer une mobilité dans une université québécoise. Les places dans les établissements québécois sont très limitées et seules les meilleures candidatures seront retenues (minimum de 12/20 de moyenne générale). Chaque université québécoise partenaire spécifie ses conditions d’admission sur le site du BCI.

Pour participer au programme, vous devez :

  • avoir obtenu l’approbation de votre responsable pédagogique du programme de cours que vous comptez suivre dans l’établissement d’accueil. Sans cette approbation, votre dossier ne pourra pas être retenu.
  • si vous choisissez une destination anglophone, vous devrez justifier d’un bon niveau de langue anglaise.
  • vous devez pouvoir assumer les frais de transport et de séjour dans le pays d’accueil.

Il n’est pas possible de partir en DUETI dans une université partenaire avec qui l’IUT Montpellier-Sète ne dispose pas de partenariats.

Si un étudiant souhaite étudier dans une université étrangère qui n’est pas partenaire de l’IUT, il devra candidater directement auprès de cette université en tant qu’étudiant étranger.

Il devra s’acquitter des frais d’inscription dans l’université étrangère et en obtiendra le diplôme. Il ne pourra prétendre à aucune aide financière de la part de l’Université de Montpellier.

Marche à suivre

L’étudiant qui souhaite partir en mobilité d’études candidate auprès du correspondant des relations internationales de son département en janvier de sa deuxième année de BUT. Le département étudie les candidatures et communique au Service des Relations Internationales la liste des étudiants sélectionnés.

Une fois sélectionné, l’étudiant :

  1. s’inscrit et paie les droits d’inscription uniquement à l’IUT avant son départ. Il est inscrit sans frais supplémentaires dans une université étrangère partenaire.
  2. élabore un programme pédagogique en discussion avec le responsable relations internationales de l’IUT. Ce programme doit correspondre à 30 ECTS pour un semestre ou 60 ECTS (ou équivalent pour les destinations hors-Europe). Il part suivre ces enseignements dans une université partenaire.
  3. A son retour, il obtient le diplôme du BUT français (ou un double diplôme dans certains cas).

Comment valider son séjour en mobilité ?

Trois conditions déterminent la validation du séjour à l’étranger :

  • l’étudiant doit remplir toutes les conditions requises pour valider le parcours dans l’université d’accueil à l’étranger et justifier de l’acquisition de 30 crédits pour un semestre ou 60 crédits (ECTS ou équivalent pour les pays hors UE).
  • il doit rédiger un mémoire (contenu et forme auront été définis par l’IUT d’appartenance avant le départ).
  • enfin, ce mémoire devra être soutenu devant un jury d’examen du département de l’IUT d’appartenance au retour en France.