Ce vendredi 21 mai, l’IUT Montpellier-Sète accueillait M. Grégoire Robert Tafankejian, adjoint à la ville de Bourg-lès-Valence aux côtés de Madame la maire, Marlène Mourier.

Depuis 2004, Bourg-lès-Valence est jumelée avec la petite ville de Talin en Arménie qui héberge un centre de la francophonie. Ce centre, dédié aux jeunes adolescents jusqu’à 16 ans, est gratuit et pris en charge intégralement par la ville de Bourg-lès-Valence depuis une quinzaine d’année.

Soutien aux victimes du conflit du Haut-Karabagh

En septembre 2020, un conflit a explosé opposant la République autoproclamée du Haut-Karabagh et l’Azerbaïdjan pour le contrôle de la région du Haut-Karabagh. Cet guerre éclair d’un mois a fait plus de 60 000 réfugiés, des personnes qui ont tout perdu et dont beaucoup se sont réinstallés en Arménie, pays voisin.

Face à ces conséquences humanitaires dramatiques, la population bourcaine s’est mobilisée pour faire parvenir une aide d’urgence aux réfugiés. Ce sont donc quatre containers de 40 tonnes, soit 160 tonnes au total, qui sont partis de Bourg-lès-Valence en direction de l’Arménie. Un effort unique en France pour une commune de 20 000 habitants ! Le dernier container est encore à ce jour en mer.

Matériel pédagogique pour l’apprentissage

Suite à cela, la Mairie de Bourg-lès-Valence s’est mise à la recherche de matériel informatique à destination des écoles et du centre de la francophonie de Talin. C’est grâce à Mme Annick Asso, professeure à l’Université Paul Valéry Montpellier 3 que l’équipe a pu entrer en contact avec l’IUT Montpellier-Sète. Ainsi, ce sont 42 ordinateurs réformés qui ont été donnés par l’Institut et seront envoyés en Arménie au plus vite.

Beaucoup de matériel pédagogique a aussi été donné par l’Université Paul Valéry Montpellier 3 pour la formation à la langue Française.

L’IUT est heureux de pouvoir participer à cette opération et de soutenir ainsi la francophonie à l’International.